Risque incendie

4 Août 2022 | Communiqué de presse

Le Centre de Loisirs est ouvert du 8 Juillet au 2 Août, et du 26 au 30 Août 2024.

Le formulaire d’inscription et le programme d’animation sont disponibles.

Clôture des inscriptions le Vendredi 7 Juin.

Renseignements au 06.59.95.20.11 ou alsh@valloire-sur-cisse.fr

Les conditions d’aggravation des sécheresses présentes en Loir-et-Cher, conjuguée à des températures supérieures aux normales saisonnières, rendent la végétation forestière très inflammable. La vigilance de chacun et le respect des principes de prudence vis-à-vis du risque incendie sont indispensables.

Considérant le risque actuel incendie, toutes les routes forestières de Loir-et-Cher habituellement ouvertes à la circulation seront fermées à partir du mercredi 03 août à 13h, jusqu’au dimanche 07 août inclus.

L’accès des véhicules à moteur et tous les travaux mécanisés sont interdits sur l’ensemble des massifs domaniaux durant cette période.

Les feux de forêts sont souvent provoqués par des négligences. Dangereux pour les promeneurs et les riverains, le feu détruit aussi la forêt et les animaux. Si la végétation se réinstalle après un incendie, plusieurs décennies sont nécessaires pour que la biodiversité se rétablisse. Des feux trop rapprochés engendrent une dégradation irréversible du milieu. Le risque incendie est évalué chaque jour par Météo-France sur un site à l’attention des professionnels. Durant toute la période de risque, l’ONF organise des tournées pour sensibiliser le public aux gestes à respecter.

Dès le printemps, le risque feux est bien réel

Le public n’a pas toujours en tête que le risque incendie peut-être avérer dès les premiers beaux jours. Avec le changement climatique, le printemps devient aussi une période sensible.
« On constate souvent lors des tournées de surveillance réalisées par les forestiers de l’ONF, la méconnaissance du public sur le risque de faire un feu en forêt. Chaque année, nous devons rappeler des mesures de prudence élémentaires.
Chaque citoyen doit donc être acteur de la prévention, avec des précautions simples et des comportements responsables. Cela passe par une connaissance des dangers, des interdits et des obligations ». explique Christophe Poupat, directeur de l’ONF Val de Loire.

Ne pas jouer avec le feu

La première cause d’incendie est d’origine humaine, pourtant des réflexes simples permettent d’éviter que la forêt ne s’embrase. En France, 5.000 départs de feu surviennent chaque année. L’homme en est à l’origine dans neuf cas sur dix.

  • Ne pas fumer et jeter les mégots en forêt ou à proximité des massifs forestiers.
  • Ne pas allumer de feux et barbecue aux aborts des forêts.
  • Je stationne toujours de façon à ne pas gêner les secours.
  • Témoin d’un début d’incendie, donner l’alerte par le 112 ou le 18 en précisant le mieux possible la localisation.

Le saviez-vous ? La voiture peut aussi être à l’origine des incendies !

Le pot catalytique du véhicule très chaud, peut provoquer un incendie. Il faut donc éviter de stationner sur les zones herbeuses.

Pour les riverains de la forêt

  • Nettoyer aux abords de son habitation et pratiquer le débroussaillement
  • Sur son terrain et surtout à proximité des forêts
  • Ne pas brûler de végétaux et n’allumer des barbecues que dans des conditions de sécurité optimum.

Le bois mort et le risque incendie

Une forêt n’est pas un parc. Les branches, la végétation sèche est utile pour les sols. Leurs décompositions permettent d’enrichir l’humus en minéraux essentiels à la croissance des végétaux. De plus, les bois morts abritent 25% de la biodiversité d’une forêt. Le respect des consignes de prévention contre le feu est donc primordial pour préserver l’équilibre fragile du cycle de la vie en forêt.

La forêt nous protège… Ensemble, protégeons-là !